Questions fréquentes

Puis-je suivre plusieurs programmes d’incubation ?

Bien sûr ! Si vous souhaitez suivre plusieurs programmes pour développer votre projet, au contraire ! Il est cependant important de suivre chaque incubation avec assiduité pour en tirer profit.

Pouvez-vous héberger ma start-up ?

L’Incubateur du patrimoine n’héberge pas les start-up dans le cadre de son programme, ces démarches sont à la charge des entrepreneurs.
En revanche, nous pouvons vous proposer un poste de passage ou des salles de réunions ponctuellement pour vos rendez-vous avec vos clients dans le prestigieux Hôtel de Sully dans le Marais à Paris.

Quels sont les critères pour intégrer l’incubateur ?

> L’originalité et la pertinence de votre projet : qu’allez-vous apporter à la vie des monuments et à ses visiteurs ?

> Le caractère innovant : qu’il soit d’usage ou technologique

> Votre projet d’expérimentation : votre envie et votre capacité à déployer concrètement le projet au sein des monuments pendant la durée de l’incubation.

> Les personnalités de votre équipe : nous cherchons à vous connaître et à comprendre vos motivations.

Peut-on rester 6 mois ou 2 ans dans l’incubateur ?

Le programme de l’Incubateur du patrimoine est construit pour durer 1 an ! Si vous voulez l’allonger (ou l’écourter !) ce sera à discuter au cas-par-cas.

Je suis implanté en région, puis-je rejoindre le programme sans avoir à m’installer à Paris ?

Oui, car l’incubateur est à l’image du réseau du CMN, à savoir présent sur tout le territoire. Aussi parce que les terrains d’expérimentations peuvent se trouver n’importe où en France. Mais l’esprit de construction collective est une valeur essentielle pour nous, donc on vous attendra à Paris régulièrement !

Puis-je candidater si je suis une start-up étrangère ?

Nous sommes très ouverts aux projets innovants et internationaux ! Néanmoins, il faut bien prendre en compte la barrière de la langue, le programme d’incubation est en français et la majorité de nos agents sont francophones. De plus, le programme requiert votre présence fréquente à Paris, comme des visites à prévoir dans le ou les monuments où vous expérimenterez.

Qui finance les expérimentations ?

Le CMN octroie une bourse qui couvre au maximum 50% des dépenses, justifiées sur devis. La start-up s’engage de trouver les moyens de financer le reste de l’expérimentation. Cette aide  sera répartie sur l’ensemble des projets incubés (voir conditions et règlement à venir bientôt). Le CMN s’engage également à mettre à disposition gratuitement le monument et assurer l’appui de son équipe pour garantir la réussite de l’expérimentation.

Contactez-nous !

Vous n'avez pas trouvé de réponse à votre question, n'hésitez pas à nous contacter en cliquant ci-dessous.

Contactez-nous